100% bouquin

Victime n°6

La vieille femme était assise sur un banc au fond d'un petit parc. Comme tous les jours, elle était arrivée là autour de quinze heures, son cabas sous le bras, et s'était installée tranquillement malgré l'inhabituel calme qui régnait dans l'endroit. C'était l'hiver, mais en plus, depuis le début de la vague de crimes, les parents ne laissaient plus leurs enfants jouer dehors et les couples ne se promenaient plus.

Elle, ça ne semblait pas la déranger plus que ça de s'exposer ainsi au danger que représentait un meurtrier en cavale. Après tout, elle était déjà âgée et se savait incapable de s'échapper en cas d'attaque, alors à quoi bon s'empêcher de profiter ? D'ailleurs songea-t-elle en sortant une grille de mots croisés de son sac, tout le monde finissait par mourir alors la manière importait peu. 

Surgissant du léger brouillard qui s'était levé, l'un des deux silhouettes, la plus petite, descendit le chemin jusqu'au banc occupé par l'aïeule. Capuchon rabattu en arrière et écharpe remontée sur le nez, elle prit place près de son aînée après l'avoir saluée et ouvrit le livre qu'elle avait en main. Après environ une demi heure de lecture, elle referma l'ouvrage avec un claquement sec, qui fit sursauter la plus âgée. Toujours partiellement dissimulée par son écharpe, la silhouette s'excusa courtoisement et engagea la conversation. De loin la vielle femme et la petite silhouette auraient pu sembler être des amies de longue date rattrapant le temps perdu. La discussion dura longtemps et, lorsque le ciel s'assombrit notablement, la personne drapée de noir proposa de raccompagner son interlocutrice. Ce n'était pas sûr de se déplacer seul et il fallait s'entraider lors d'un période pareille où la sécurité semblait réduite à l'état de concept abstrait. Le visage ridé se plissa plus encore en se fendant un sourire radieux et la plus âgée accepta.  

Côte-à-côte, elle s'éloignèrent du parc, s'engageant dans les rues désertes de la ville. La plus jeune replaça sa capuche, couvrant ainsi complètement son visage. Alors qu'elles approchaient de leur destination, la grande silhouette se dressa soudain devant leurs yeux. Dans l'une de ses mains brillait un objet à l'éclat argenté à peine dissimulé. 

La vieille femme se figea et la petit silhouette fit de même, rigidité terrifiée pour l'une, immobilité calculée pour l'autre. La personne armée s'avançait à grand pas et atteignit rapidement l'aïeule. Tenue captive par la main qui avait agrippé sa frêle épaule, cette dernière ne bougea pas, frémissant à peine lorsque la pogne s'intensifia et que l'articulation craqua, les os s'entrechoquant sous la pression.

Les deux complices encapuchonnés la regardaient à présent. Elle pensa qu'elle avait été bien dupée par cette jeune personne qui lui avait tenu compagnie au parc. Il est vrai qu'au premier abord, son accoutrement l'avait surprise, mais les modes vestimentaires étaient toutes plus étranges les unes que les autres aujourd'hui, aussi, ne s'était-elle pas méfiée. Ses pensées s'interrompirent lorsque l'autre main de la silhouette qui la maintenait s'abattit au niveau du torse, insérant l'objet scintillant entre deux côtes, jusqu'à toucher le poumon. 

Un peu à l'écart, la petite silhouette observait sa compagne accomplir les gestes rituels de leurs activités nocturnes. Ce dernier sacrifice venait parachever leur oeuvre : personne, quel que soit l'âge ou la force physique, ne pouvait leur résister. Son imposant comparse se plaça à ses côtés une fois sa tâche accomplie, abandonnant le corps désormais flasque au milieu de la chaussée. Toutes deux s'en allèrent, échangeant à voix basse des mots quasiment inaudibles. 

Longtemps après leur départ, les yeux maintenant vitreux de la vieille femme semblèrent fixer le point où elles s'étaient tenues, mais son visage, moucheté d'un étrange maquillage rouge, n'exprimait absolument rien.



14/06/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres