100% bouquin

Triste hiver

Chaque hiver,

Sous le ciel gris fer

Je regarde la mer

Froide et enneigée

Qui m'envoie un air

Pur et glacé.

Ma peau blanchi

Et se refroidit

Sous l'assaut de ce vent

Venu de l'océan

Qui soulève mes cheveux gelés

Tandis que sur mes joues ont roulé

Des larmes cristallisées

Apparues au souvenir du passé.

Mais je souris aux nuages

En y cherchant ton visage

Car je préfère me souvenir

De ton sourire.

Donc même si le vent me fouette,

Je reste

Sur cette falaise isolée

Que nous avons tant aimée.



13/06/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres