100% bouquin

Oraison funèbre pour l'ordinateur

Il était discret

Et tellement présent

Ne demandait rien 

Donnait tout 

Sans jamais se plaindre 

Il ramait parfois 

Devant tant de demandes 

Fatigué, usé

Il est parti 

Pour se reposer 

 

Sou



11/07/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres