100% bouquin

Paralysie Hypnopompique

Dans le silence des nuits les plus noires, le poids qui m’écrase la poitrine devient si lourd que l’air me manque. Je suffoque dans les ténèbres et le monde se réduit à la douleur. Des griffes acérées, glaciales et brûlantes à la fois, s’enfoncent entre mes côtés, transpercent mon cœur et fourragent dans mes poumons. Aussi immobile qu’inutile, mon corps aux membres raidis par la douleur me fait défaut, une fois de plus. Ma cage thoracique se craquèle et se fissure lentement et les cassures s’étendent jusque dans mon crâne, brisant tout mon squelette. Le poids se fait, si possible, plus lourd encore, et mes organes en miettes s’écrasent un peu plus, tandis que mes os hurlent sous la pression.

Malgré la pénombre, je sais que la périphérie de ma vision se noircit de plus en plus. L’espace aux contours flous qui m’enveloppe s’efface progressivement au profit de l’obscurité glaçante qui me voile le regard, et le point lointain du ciel nocturne qui reste au centre de mon champ de vision me paraît aussi clair et brillant que la lune en comparaison. Toujours incapable de me mouvoir, j’ai beau lutter, ni mes bras oppressés, ni mes jambes fatiguées ne m’obéissent et le fardeau semble encore plus insurmontable. En l’absence d’oxygène pour me maintenir consciente, je sens ce qui reste d’éveillé chez moi se dissoudre dans les ténèbres.

Et, alors que je m’apprête à disparaître pour de bon, un mince filet d’air pénètre dans mes poumons lacérés. Les griffes crevant mon corps se retirent brutalement, et le poids posé ma poitrine s’évanouit. Mon cœur et mes poumons cicatrisent, mes os se ressoudent, mes membres frémissent et la vie déferle à nouveau à travers ma chair. De mon squelette disloqué et de mes organes meurtris, il ne reste aucune trace. Seuls souvenirs de mon calvaire, ma respiration haletante et les battements erratiques de mon cœur me tiennent compagnie dans le noir…



14/11/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres