100% bouquin

Monstre enfermé

Il ne lui restait que des rêves.

Brefs souvenirs d'un soleil qui se lève.

Un monde sur lequel elle avait régné.

Une vie depuis longtemps achevée.

La voix venait déranger son sommeil millénaire

Et ses rêves centenaires.

La voix refusait de s'arrêter.

Dans sa prison enténébrée,

Elle se souvint

De ce combat vain

Qu'elle avait mené,

Du monde que l'humanité

Lui avait enlevé.

"Tu peux te venger"

Au son de la voix,

Le monstre de jadis se releva

Laissant derrière elle le froid

Et vers la Terre se dirigea.



15/03/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres