100% bouquin

Meurtre...

couteau avec sang.jpg

Il fait nuit. Je m'avance en douceur, de peur que le parquet craque et révèle ma présence. J'ai atteint la cuisine et agrippé le couteau et la mallette de couture. Comme si ma vie en dépendait. D'ailleurs, ma vie en dépend car, si je n'emmène cette arme et cette boîte, mes espoirs d'être reconnu seront anéantis. 

Je suis sorti dans le jardin, et j'ai attendu. Longtemps. Puis, soudain, un homme est apparu au coin de la rue. Il était brun, 1 mètre 75 environ et approximativement 80 kilos. La victime parfaite... Face à mes 50 kilos, mon mètre cinquante, mes 14 ans et mon couteau de boucher, il n'a aucune chance. J'aurai de mon côté la rapidité, la surprise et moi, je suis en pleine possession de mes moyens : l'homme titube surement soûl. 

Je me suis jeté sur lui, l’assommant dans ma chute. Et au moment où j'allais l'égorger... je me suis réveillé !



08/12/2013
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres