100% bouquin

Les Elfes

Les Elfes ont toujours été une source d'imagination. Leur image a été modifiée et utilisée de manières diverses : films, BD, roman et jeux vidéos par exemple. Moi, contrairement aux autres, je vais vous raconter leur vraie histoire.

img037.jpg
                                                       

 

 

 

 Les Elfes étaient séparés en deux clans : les Elfes de le nuit et les Haut-Elfes. Ces clans étaient eux-mêmes divisés en différentes tribus. Les Elfes de la nuit avaient une peau sombre, des cheveux foncés, des yeux lumineux et excellaient dans l'art de la transformation et dans celui de la dissimulation. Ils vivaient dans de sombres forêts, protégeant avec ardeur leurs puits des arcanes. Les Haut-Elfes avaient une peau pâle, des cheveux clairs, des yeux verts et ils comptaient parmi leurs rangs les meilleurs mages et les meilleurs archers. Ils vivaient dans les bois et les plaines ensoleillés, construisant des bâtiments dont la forme principale était la courbe.

Un jour, les Elfes de la nuit déclarèrent la guerre aux Haut-Elfes pour prendre possession de leurs puits des arcanes, sources de la magie. Les Haut-Elfes furent pratiquement décimés mais réussirent à repousser leurs adversaires. Les Haut-Elfes restant prirent le nom d'Elfes de sang et jurèrent de se venger. Mais, leur magie était affaiblie car les puits des arcanes avaient été souillés ou détruits. Les Elfes de sang reconstruisirent leur capitale, Arcandia, sur l'île de Haut-Soleil et de nombreux Elfes partirent à la recherche de pierre sacrées pour purifié les puits et faire revenir leur magie. Au bout de 200 ans de recherches, les 110 puits étaient restaurés et purifiés.

Les Elfes de sang étaient à nouveaux nombreux, leurs puits pleins de magie et leur sang bouillonnait dans leurs veines : l'heure de la vengeance avait sonné. Ils se lancèrent tous à l'assaut de la capitale des Elfes de la nuit et les deux clans s'entre-déchirèrent. A la fin de la bataille, il ne restait plus un seul Elfe, ni de la nuit, ni du sang, qui soit encore debout. Les Elfes gouvernés par leur soif de magie, puis de vengeance avaient causé leur propre perte.

C'est ainsi que s'éteignit le beau peuple, dans la destruction et la haine.

 

Bon, je vous vois déjà vous plaindre de ce dessin fait maison, mais on me l'a dessiné exprès pour cet article alors je ne le changerais pas. Le dessinateur se reconnaîtra et comme il est très gentil, je lui dis MERCI !

 

 

 

 



13/02/2014
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres