100% bouquin

Le départ des Lynch

5

 

J'ai laissé échapper un "tch" et je me suis hâtée de monter dans ma chambre. Derrière moi, le regard du garçon ne quittait pas mon dos. Ses yeux m'ont suivis jusqu'à ce que je quitte son champ de vision. Je me suis dévêtue puis installée dans mon lit où j'ai passé le reste de la journée. Le lendemain, je refusais toujours de sortir, mais personne ne s'en est inquiété à part Margaret. Je m'attendais à cela, bien sûr, mais ça m'a tout de même fait une choc de voir à quel point j'étais insignifiante dans leur monde parfait. Au bout de plusieurs jours, après avoir vérifié que je ne croiserai personne d'autre que les servantes, la faim m'a poussé à sortir de ma tanière et je me suis rendue en cuisine. Comme d'habitude, on m'a servi les restes du repas et j'ai mangé avec les cuisinières en les écoutant raconter les potins du village. J'ai repris ma routine en évitant soigneusement tout le monde, même Margaret, et le séjour des Lynch s'est finalement très bien déroulé.

Un matin, j'ai entendu un hennissement dans la cour et je me suis aperçue que nous étions le jour de leur départ. Les conventions voulaient que je sois présente. J'ai enfilé une toilette propre et j'ai rejoint le petit groupe de personnes attroupé dans le hall. Alors que nos invités se dirigeaient vers la voiture à chevaux accompagnés des autres membres de ma famille, je suis restée à les regarder dans l'embrasure de la porte. Le carrosse s'est éloigné sur le chemin et ils n'ont pas jeté un regard en arrière. Je suis rapidement repartie, et, de ma fenêtre, j'ai pu voir que ma sœur s'attardait. Elle est longtemps restée sur le perron, rêvant sans doute de son utopique mariage avec Luke et de sa possible vie en ville.



09/04/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres