100% bouquin

Je regarde

Je sors le soir,

Dissimulée par mes vêtements noirs

Assise sur un muret sombre

Je contemple le ballet des ombres.

Mais je suis

Réduite en cendres

Quand s'en va la nuit

Il me faut alors descendre

Dans les ténèbres de la Terre

Ou bien me dissoudre dans l'air

Je vous regarde alors aimer la lumière

Et réciter chaque jour les mêmes prières 

Inlassablement

Je souris en pensant

Que, quoi que vous fassiez,

Elles ne seront jamais exaucées.

 



06/02/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres