100% bouquin

Blessures

Sous l'emprise

De ce monde qui me brise,

Je ferme les yeux

Mais je ne me sens pas mieux.

Sur mon corps, les blessures,

Telles d’innombrables fissures,

Ne se guérissent 

Et dans l'inconscience, je glisse.

A mon réveil,

Dans une salle toute pareille

A celle d'avant,

Je suis enchaînée

A un banc.

Ma voix s'en est allée,

Mes muscles sont déchirés

Et mon cœur s'est figé.

C'est dans la haine

Et la peine

Que je doit le garder

Pour l'éternité. 



08/01/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres